Participants SMA du Tyro 2017 renforcent leurs capacités

Participants SMA du Tyro 2017 renforcent leurs capacités

 « La gestion des conflits au sein de la paroisse » tel est le thème qui a fait l’objet d’une session qui nous a été donnée par le père Michel Savadogo, SMA, Directeur Exécutif Rest-Cor. L’objectif poursuivi dans cette session est celui de nous préparer à une bonne gestion des différends au sein de la communauté paroissiale. Nous relatons dans cet article ce que nous avons acquis de la session et ce que nous comptons faire avec ces acquis.

Nos acquis : Nous avons pris conscience que les différends existent et font partie du vécu de l’homme, de l’expérience de la vie humaine. Tant que les hommes vivent ensemble, il y aura toujours des conflits, fruit de leur différence. C’est cette différence qui de façon naturelle  engendre des conflits dans les communautés humaines. Néanmoins, le conflit en soit n’est ni bon ni mauvais, il est neutre. Le conflit peut aider l’homme à grandir mais en même temps il peut causer sa destruction. Ce qui est important à faire à cet effet, c’est de savoir comment gérer le conflit afin d’en sortir grandi. Car si le conflit est mal géré, il apporte la destruction la discorde et la guerre mais lorsque le conflit est bien géré, il procure la paix, la joie, l’harmonie et la cohésion sociale. Le directeur de Rest-Cor s’est évertué à nous donner quelques outils de gestion constructive des conflits au sein de la paroisse.

Ainsi, nous retenons que pour s’engager dans la gestion de conflit, l’on est appelé à connaitre les différents types de conflit qui existent dans la société ou dans la communauté paroissiale. Les types de conflit sont les suivants : le conflit de valeur, le conflit de pouvoir, le conflit économique, le conflit structurel et le conflit interpersonnel. La connaissance de ces différents types de conflit constitue un élément important dans la gestion de conflit. Cela permet également d’en connaitre les causes.

Aussi, l’un de points culminant dans la gestion de conflit au sein de nos communautés est celui des « issues possibles d’un conflit ». Puisque la résolution de conflit a pour objectif d’emmener les personnes en conflit vers la paix intérieure et extérieure, l’on doit nécessairement aboutir à une conclusion satisfaisante pour les deux parties. L’aboutissement à un tel consensus, permettra d’échapper sans doute aux rancœurs et vengeance susceptibles de faire ressurgir le conflit.

En plus, nous nous sommes appropriés également les attitudes à adopter face à un conflit. En sommes il y a l’évitement, l’acceptation, la contestation, le compromis et la collaboration. Notons que toutes ces attitudes précitées ont leur raison d’être. Il revient alors à celui qui les utilise de savoir à quel type de conflit correspond telle attitude. En rassemblant tous ces éléments, l’on peut prétendre procéder à une bonne gestion de conflit, sans doute en questionnant les faits et en identifiant aussi les besoins profonds et cachés de chaque partie prenante. Une telle procédure permet de bien clarifier le problème (conflit) et d’en faire une évaluation afin de prendre une bonne décision qui conduit à une paix véritable.

Nos perspectives d’avenir : Etant donné que les conflits existent dans toutes les communautés humaines, nos communautés chrétiennes (paroissiales) n’en font pas exception. Pour ce faire, à la fin de cette session sur la gestion de conflit au sien de la paroisse qui nous a offert tant d’informations sur la façon de gérer un conflit, nous sommes prêts à faire face aux conflits ou d’autres problèmes que nous rencontrerons dans nos différents lieux de mission. De façon pratique, nous serons disponibles à écouter et à aider nos frères et sœurs à régler leurs litiges. Nous organiserons (si possible) des moments de réflexion sur la gestion de conflit afin de conscientiser nos frères et sœurs sur la gestion ou la façon de régler les problèmes. Bref, nous savons que les conflits ne disparaitront jamais tant que les hommes vivent toujours en société mais avec l’aide de l’Esprit Saint consolateur, nous lutterons toujours pour une gestion constructive des conflits afin que règnent la paix, la justice, la concorde, le pardon, la joie dans nos milieux de vie.

Innocent REGOPETI et Paschal DENU

Date

28 septembre 2017

Tags

Formations